Blog Image

SEPT

Le SEPT c'est ...

une équipe expérimentée, pluridisciplinaire, à la disposition de toute personne motivée par la mise en question de son tabagisme mais aussi des écoles, des entreprises, des structures à vocation de (re)qualification professionnelle ou sociale, en Région wallonne ...

Ce blog nous permettra de communiquer, de mieux nous connaître, de partager nos idées ...

Retour sur le site du SEPT ici

L’UCL progresse dans l’étude des méfaits du tabac

Lu pour vous Posted on Tue, June 22, 2010 14:04:21

L’Université catholique de Louvain a présenté ce jeudi à la presse quelques-unes de ses avancées en matière de recherche sur le tabac. Trois études ont été mises en avant.

L’une d’elles traite du syndrome de manque développé par les nouveau-nés, nés de mère fumeuse, au cours de leurs premiers jours de vie. Une autre fait état d’une cible thérapeutique potentielle dans le traitement du cancer du poumon le plus agressif. Et la dernière met au jour un facteur de déclenchement de la broncho-pneumopathie chez les fumeurs. Le Dr Véronique Godding a suivi 17 femmes enceintes fumant plus de 10 cigarettes par jour et 16 femmes enceintes non fumeuses, ainsi que leurs bébés respectifs jusqu’à cinq jours après leur naissance. Cette étude a démontré que les nouveau-nés exposés au tabagisme maternel durant la grossesse présentaient des symptômes de sevrage au cours de leurs cinq premiers jours de vie, tels que l’ont montré les examens neurologiques, le test d’éveil, les concentrations de cotinine ou d’autres données (un poids moins élevé à la naissance…). La pneumologue Sebahat Ocak est parvenue à identifier un gène anormal chez 46 patients souffrant de cancer bronchique à petites cellules (CBPC), le type de cancer broncho-pulmonaire le plus agressif. Ce gène baptisé FAK (Kinase de l’adhésion focale) contribue à la progression du cancer, a démontré l’équipe du Dr Ocak, qui a alors tenté de traiter des cellules issues de CBPC avec une drogue inhibant l’activation de FAK. Ce qui a eu pour effet de diminuer la prolifération des cellules cancéreuses, suggérant un effet anticancéreux de la drogue. La troisième étude, menée par le Pr Charles Pilette, partait de l’hypothèse qu’un déficit de production d’anticorps (baptisés IgA) – destinés à protéger nos muqueuses contre bactéries et virus – pourrait favoriser le déclenchement d’infections récurrentes chez certains fumeurs. Une première étude et une seconde encore en cours, ont déjà démontré que l’altération de la production des IgA est la conséquence de la production d’un facteur, baptisé TGF-béta. Celui-ci contrarie le transport des anticorps vers la zone où ils doivent agir. Et cela pourrait favoriser les infections respiratoires chez les patients atteints de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO).

“Le Soir.be – rédaction en ligne – jeudi 27 mai 2010”



Fumer …

Lu pour vous Posted on Fri, May 28, 2010 12:16:37

Fumer vide le porte monnaie et tue, même si le deuxième motif est plus souvent mis en avant nous sommes plus préoccupés par le premier. Alors plutôt que d’essayer de se motiver avec l’envie de consommer des pommes pourquoi ne pas chercher la motivation de l’arrêt du tabac dans l’envie de consommer des “Apple” (c’est bizarre, mais en traduisant un mot dans une autre langue il change complètement de signification). 🙂

www.denishirst.fr



Farde de documentation tabac

Lu pour vous Posted on Tue, April 20, 2010 11:17:21

Chaque année le CRIOC publie sa farde de documentation tabac, une actualisation de toutes les informations possibles sur le tabac, les cigares, les cigarettes, les fumeurs et la santé.

La farde de documentation peut être obtenue sans frais auprès du CRIOC ou lue dans le fichier ci-dessous.

L’ensemble des informations contenues dans la farde montre l’évolution du tabagisme en Belgique et ses conséquences sur la santé. Par ailleurs, il signale également les risques liés au tabagisme passif. La fumée de cigarette n’est pas du tout aussi innocente que l’on ne pense et un ventilateur ne suffit pas à aspirer les particules nocives de la fumée. Le dossier parle également des allégations pseudo-rassurantes relatives aux cigarettes à teneur réduite en goudron et en nicotine et de l’étiquetage des paquets de cigarettes. La dernière partie de la farde est un long chapitre sur “Fumer et la législation”.

Toutes les informations sont clairement expliquées pour le lecteur et situées dans leur plus large contexte social et juridique. Bref, qui veut savoir davantage sur les dangers du tabagisme et rechercher des motivations pour arrêter de fumer, trouvera certainement des données utiles dans cette farde.



La consommation et la vente de tabac sont en baisse

Lu pour vous Posted on Mon, March 08, 2010 11:21:38

Après une légère augmentation du pourcentage de fumeurs en 2006 et 2007, le CRIOC constate une stabilisation au cours de ces dernières années.

Cette constatation est le résultat des 3213 interviews de Belges de 15 ans et plus. Les interviews ont été menées en mars 2009.

Nous notons :

Qu’1 consommateur sur 4 fume, dont 20% tous les jours et 5% occasionnellement. Que, depuis 2007, le pourcentage de gens qui disent fumer quotidiennement a légèrement diminué pour se stabiliser à environ 20%. probablement en raison de l’interdiction de fumer dans les lieux publics et les entreprises.

En 2009, le taux d’hommes fumeurs a reculé de 1% par rapport à 2008; ce qui signifie que 23% des hommes fument.

Le nombre de fumeuses a augmenté de 1% l’an dernier ce qui signifie que 17% des femmes fument aujourd’hui.

Que le nombre total de fumeurs est plus élevé que la moyenne parmi les personnes entre 40 et 64 ans. En comparaison avec 2008 il n’y a que parmi les tentenaires que l’on observe une augmentation de 8%.

Que 51% des fumeurs n’envisagent pas d’arrêter de fumer. Il s’agit d’une augmentation de 10% par rapport à 2008.

Diminution de la vente du tabac

En 2009, les ventes de tabac ont chuté: on constate une diminution de 15% dans la vente de cigares et de 2,5% pour les cigarettes. la vente de tabac à rouler qui a considérablement diminué par rapport aux années 90 a fortement augmenté (17,1%) par rapport à 2008, probablement en raison du prix élevé du tabac. Malgré l’existence d’un autre cycle de vente, les statistiques de ventes confirment les réponses que donnent les consommateurs.

L’évolution de la vente de tabac semble suivre la tendance induite par la nouvelle législation interdisant de fumer dans les bâtiments publics. L’observation statistique semble indiquer que le nouveau cadre légal arrive à convaincre les fumeurs de fumer moins.

intention d’arrêter de fumer

Un peu moins de ma moitié des fumeurs affirment vouloir arrêter de fumer dans un avenir proche mais seulement 13% d’entre eux semblent vraiment déterminés. il est clair que les actions entreprises pour lutter contre la consommation de tabac doivent être consolidés

Comparativement à l’an dernier, le poucentage global des fumeurs qui indique vouloir arrêter de fumer est en recul de 11%.

Etude complète sur : www.oivo-crioc.org

CRIOC – lundi 8 mars 2010



Rapport Eurotox

Lu pour vous Posted on Wed, March 03, 2010 08:58:57

Alcool, tabac, cannabis, stars de la nuit – rapport Eurotox 2009

Plus d’un jeune sur six déclare avoir consommé de l’alcool au cours d’une soirée, un sur trois du tabac, un sur quatre du cannabis, montre le rapport 2009 de l’absl Eurotox dont fait état “Le Soir” mercredi. L’enquête se fonde sur 2.618 questionnaires traités par 35 associations.

Suivez le lien : http://www.eurotox.org/images/stories/docs/eurotox_rapport2009_usagedrogues_dossierdopage.pdf

MSN actualité – 3 mars 2010



Toujours plus de fumeurs

Lu pour vous Posted on Tue, March 02, 2010 15:58:38

Le pourcentage de fumeurs quotidiens en Belgique est passé de 27% en 2007 à 32% en 2009, selon une dernière enquête réalisée fin 2009 auprès de 4.000 personnes par Ipsos pour la Fondation contre le cancer.

“Sans nouveaux incitants, le nombre de fumeurs remonte toujours”, indique la Fondation. En 2007, le prix d’un paquet de cigarettes a augmenté de 0,5 euro et le nombre de fumeurs a diminué de 2%. Ces trois dernières années, le prix des paquets des marques les plus vendues a augmenté de 0,10 euro et le nombre de fumeurs de 5%.

En 2009, la Belgique comptait 47% de personnes n’ayant jamais fumé, 32% de fumeurs quotidiens, 3% de fumeurs occasionnels et 18% d’anciens fumeurs. On comptait 30% de fumeurs quotidiens en Flandre et 34% à Bruxelles et en Wallonie. Avec la nouvelle augmentation du nombre de fumeurs, la Belgique connaît actuellement les mêmes taux qu’il y a vingt ans, lorsque le tabac était encore autorisé partout.

Les ventes de cigarettes ont chuté entre 2007 et 2009 de 7% en Belgique en raison du ralentissement des achats des Britanniques à cause de la chute de la livre sterling face à l’euro.

Les fumeurs consomment en moyenne 18 cigarettes par jour, comme en 2008. En 2009, 81% des fumeurs ont consommé des cigarettes ordinaires, 24% du tabac à rouler, 6% des cigares, des cigarillos ou la pipe et 1% la shisha.

Les 15-17 ans utilisent le plus la shisha, avec 6% des consommateurs. “30% des jeunes de cette tranche d’âge estiment que c’est la manière la moins dangereuse de fumer. Ils sous-estiment la dangerosité de la pipe à eau”, souligne la Fondation. (belga)

7 sur 7 – 1er mars 2010



Aide au fumeur et médecine générale

Cahiers de tabaco Posted on Tue, March 02, 2010 08:58:34

La réalité en chiffres …

L’enquête réalisée en 2008 sur notre territoire, auprès de plus de 4000 personnes, indique que 34% des hommes et 26% des femmes fument. Ainsi, le nombre total de fumeurs en Belgique serait évalué à 2.840.000… C’est dire la quantité de travail potentiel à réaliser tant pour prévenir que pour guérir.

Pour lecture :

Pour impression (si vous êtes un professionnel de la santé, demandez votre code d’accès) :

Thierry Van der Schueren (SSMG) & Valérie Delpierre (FMM) – Médecins généralistes



L’Estime de soi

Cahiers de tabaco Posted on Thu, November 12, 2009 16:27:15

Il est généralement accepté que l’estime de soi est impliquée d’une façon ou d’une autre dans l’explication du tabagisme des adolescents (Tucker, 1984). Mais les études empiriques sur les liens existant entre l’estime de soi et la fume ne sont pas claires et, ….

Pour lecture :

Pour impression (si vous êtes un professionnel de la santé, demandez votre code d’accès) :

Céline Corman, Stéphane Boutay – Psychologues au SEPT

François Dekeyser – Directeur scientifique au SEPT



Vignette clinique 1

Cahiers de tabaco Posted on Thu, November 12, 2009 16:23:24

La consultation médicale ou psychologique est, avant le décours de la thérapie, l’endroit d’un rare et parfois douloureux dévoilement. Dans ce climat de confidentialité, quand le patient fumeur se met comme à table, écoutons-le, sans nul outil …

Pour lecture :

Pour impression (si vous êtes un professionnel de la santé, demandez votre code d’accès) :

François Dekeyser – Directeur scientifique du SEPT



Cas Romy

Cahiers de tabaco Posted on Thu, November 12, 2009 16:05:10

– 41 ans

– Bien de sa personne, agréable, attentionnée mais un rien stricte

– Un français fluide et précis dont le charme est alimenté par un accent germanique : il s’impose à plus de vingt années passées en Belgique …

Pour lecture :

Pour impression (si vous êtes un professionnel de la santé, demandez votre code d’accès) :

François Dekeyser – Directeur scientifique du SEPT



Tabagisme et publics fragilisés

Cahiers de tabaco Posted on Thu, November 12, 2009 15:03:12

– Quelques données relatives au lien qu’entretiennent tabagisme et précarité

– Estime de soi

Awareness et mise en projet

– Quel échec ?

– Conclusions

Pour lecture :

Pour impression (si vous êtes un professionnel de la santé, demandez votre code d’accès) :

Céline Corman – Psychologue au SEPT



Question tabagique et populations fragilisées

Cahiers de tabaco Posted on Thu, November 12, 2009 12:39:54

Un contexte inédit : la dénormalisation

La volonté politique ou socio-politique est désormais, chez nous, déterminante et la machine à dénormaliser le comportement tabagique s’emballe indiscutablement : “Belga, le geste sympa”, c’est terminé. Belga, pouah. Boule d’Or, va la fumer dehors. Un tabou vient de reléguer dans la marge ou comme anachronique un geste, un produit …

Pour lecture :

Pour impression (si vous êtes un professionnel de la santé, demandez votre code d’accès) :

François Dekeyser – Directeur scientifique au SEPT



Ecrivez-nous

Votre avis nous intéresse ... Posted on Fri, October 16, 2009 16:23:38

Par l’intermédiaire de cette page, vous pouvez nous écrire, donner votre avis, des idées …



Fausses cigarettes contre vraies : 0-0

Lu pour vous Posted on Fri, October 16, 2009 16:05:00

Question santé, elles ne valent guère mieux

Après la cigarette électronique, la Similar part à la conquète des fumeurs. Mais aux yeux des tabacologues, les fausses cigarettes ne sont pas plus d’utilité que les vraies …

Avec “autopsie d’un meurtrier”- cf. photo ci dessous – (la vraie cigarette contient 4000 composés toxiques), la ligue nationale française conte le cancer fait une campagne percutante contre le tabac. Livrée à une analyse sans concession, la cigarette se révèle bien pitoyable : “lors de sa combustion, la cigarette produit une fumée qui contient environ 4.000 substances toxiques (dont au moins 50 cancérigènes). Sur les paquets, seuls goudron et nicotine sont indiqués. Certains composés proviennent de l’environnement (pesticides, produits radioactifs), d’autres composés sont ajoutés, comme l’ammoniac qui favorise la fixation de la nicotine et la dépendance”.

L’OMS CONTRE LES FACTICES

Oups ! De quoi donner envie de se ruer sur les substituts… Or à côté des classiques patchs et gommes à mâcher, la nicotine factice fait désormais son apparition sous la forme de cigarettes. De “fausses” cigarettes, qui ne réjouissent pas plus l’OMS (Organisation mondiale de la santé) que les vraies. L’OMS a d’ailleurs demandé officiellement que la “cigarette éléctronique” – l’un de ces factices – ne soit pas associée à la notion de “sevrage tabagique”. Ironie, une de ces cigarettes s’appelle … E-health ! “On n’est pas sûr que ce soit sans danger. Ca n’est d’aucune utilité, je n’y vois pas d’intérêt”, souligne Luk Joossens, tabacologue. Avec le renforcement de la lutte contre le tabagisme dans nos pays industrialisés, “on peut s’attendre à plein d’inventions de ce genre de l’industrie du tabac, dans les années qui viennent”, ajoute-t-il.

CA RESTE UNE CIGARETTE …

L’OMS s’interroge à présent sur “Smokeless”, une autre fausse cigarette sans fumée mais avec nicotine (0,8 mg, comme dans les “vraies”). Elle est vendue sur internet, ainsi que sur les vols de Ryanair, et devrait, “débarquer bientôt en Belgique”, assure la firme Similarshop qui les commercialise. Dépourvue de combustion, elle peut en effet être “fumée” en vol pour calmer les nerfs des fumeurs. “Si on a beson de nicotine, il y a les patchs et les chewing-gums”, réagit perplexe, Luk Joossens. Electronique (fausse combustion sous forme de vapeur) ou carrément sans fumée, l’ersatz de cigarette entretient le vice : la nicotine (pas forcément dans l’électronique) et la gestuelle – qui fait partie intégrane de la dépendance du fumeur – n’aident pas à s’en débarasser. A la main, ces cigarettes sont un peu lourdes, plus lisses. On les “fume” par petites bouffées. Le goût rappelle celui du tabac, selon l’arôme choisi. Les Smokeless sont très aromatiques. Et puis il y a le prix, pas donné : 50-60 € l’électronique avec dix filtres (un filtre = 1 paquet de 20 vraies cigarettes, soit +/- 200 bouffées) et 5,5 € le paquet de 10 “Smokeless”. Autant d’argent qu’on ne peut pas mettre de côté pour se “récompenser” de ne plus (vraiment) fumer. CV

“La Province – le 9 octobre 2009”



Modélisation de l’intervention auprès de publics fragilisés

Cahiers de tabaco Posted on Tue, October 13, 2009 14:21:49

Le schéma modélise, en référence à deux modèles théoriques, une intervention que l’asbl mène auprès des publics fragilisés…

Pour lecture :

Pour impression (si vous êtes professionnel de la santé, demandez votre code d’accès) :

Stéphane Boutay et François Dekeyser – psychologue et psychologue de formation au Service d’Etude et de prévention du Tabagisme



Cas de Madame L.

Cahiers de tabaco Posted on Tue, October 13, 2009 14:10:04

La patiente

* Demande :

Elle me contacte le 24 février (+demande diététique)

Elle a téléphoné dans un hôpital qui lui propose un rdv le 10 mai …

Le 1er rdv au CAF est fixé le 3 mars

Quelle est sa demande à cette étape ? …

Pour lecture :

Pour impression (si vous êtes un professionnel de la santé, demandez votre code d’accès) :

Christina Gallez – psychologue / tabacologue au Service d’Etude et de Prévention du Tabagisme



Moins de goût pour la cigarette

Lu pour vous Posted on Fri, October 09, 2009 08:46:35

Une équipe de l’Université de Thessalonique a mené son enquête sur une soixantaine de militaires fumeurs. Et les résultats sont aussi sans appel : “La nicotine entraînerait en effet des altérations morphologiques et fonctionnelles des papilles. Et c’est particulièrement vrai chez les jeunes adultes”. Diagnostic : l’agueusie. Soit une perte plus ou moins grande de goût. Par altération des bourgeons gustatifs se trouvant dans les papilles. Vous imaginez donc aisément de quels plaisirs le fumeur se prive. Que vos papilles fassent de la résistance !

“keskispas magazine – octobre 2009”



L’interdiction de tabac diminue les risques d’infarctus

Lu pour vous Posted on Wed, September 23, 2009 15:32:17

L’interdiction de fumer dans les lieux publics réduit les risques d’infarctus de 17 %, en diminuant le tabagisme passif, selon une étude américaine et européenne.

Selon une vaste enquête réalisée dans une dizaine de régions des Etats-Unis et d’Europe (Italie, Ecosse), à paraître dans le journal of the American College of Cardiology du 29 septembre, le risque d’infarctus du myocarde est réduit de 17 %, particulièrment chez les jeunes et les non-fumeurs, lorsqu’une interdiction de fumer dans les lieux publics est en vigueur.

Selon l’étude, le tabagisme passif est responsable d’un accroissement de 30 % des risques d’avoir un infarctus du myocarde.

Aux Etats-Unis, 32 Etats ont voté des lois interdisant de fumer dans les lieux publics et au travail.

“Lesoir.be – Rédaction en ligne – mercredi 23 septembre 2009”



“Un coeur averti en vaut deux”

Lu pour vous Posted on Tue, September 15, 2009 14:14:37

– Le tabagisme, même passif, reste la bête noire des cardiologues.

VRAI. Le tabac est responsable de 25 % des infarctus. La nicotine augmente la pression artérielle et le travail cardiaque. Quant à la fumée du tabac, son oxyde de carbone diminue encore le volume d’oxygène indispensable au travail du coeur.

Ainsi, le risque d’infarctus est multiplié par 1,7 lors d’une consommation tabagique modérée. Et par 4 chez les vrais accros. Ne vous croyez pas à l’abri si vous ne touchez jamais à la cigarette mais que votre entourage fume à longueur de journée : le tabagisme passif augmenterait le danger de 30 %. Enfin, les femmes qui cumulent tabac (au-delà de quinze cigarettes quotidiennes) et pilule contraceptive sont également susceptibles de présenter plus rapidement des thromboses. (Chiffres : Fédération française de cardiologie, www.fedecardio.com)

– “Je fume depuis des années, ça ne vaut plus la peine d’arrêter.”

FAUX. L’Organisation mondiale de la santé estime qu’un an après le sevrage tabagique, le risque de souffrir d’un accident cardiaque chute de moitié. Conclusion ? Il n’est jamais trop tard pour l’écraser !

“Ciné Télé Revue n°31 – 30 juillet 2009”



Pour une anthropologie du fumeur …

Cahiers de tabaco Posted on Thu, August 27, 2009 14:39:55

En ces temps actuels, la cigarette et le fumeur sont l’objet d’un enjeu social par les interdits législatifs dont elle est investie voire envahie….

Pour lecture :

Pour impression (si vous êtes un professionnel de la santé, demandez votre code d’accès) :

Philippe Brognon – Médecin tabacologue